Les plantes:
- Aa - Al - B - Ca - Cl - D - E - F - G - H - I - J - - L - M - N - O - P - Q - R - S -T -U - V - W - X - Y - Z
Les jardins:
- alphabétique
- en Belgique
- en France
- en Angleterre.
- aux Pays-Bas
- Italie
Les voyages:
- S E Angleterre.
- N. Pays de Galles
- East Anglia
- Cotswolds
- Autour d'Oxford
- Entre Londres et Northampton
- Entre Bath et Bristol.
La création:
- prairies fleuries
- haies
La bibliothèque:
- le lexique
- livres et liens.
    qui sommes-nous ?page d'accueil
         

   
Le Palais Ruspoli
vu par Sophie en juillet 2009

PLAN ET VISITE VIRTUELLE

Le plan du jardin.

Le château (1) est prolongé côté cour par deux espaces formels.
Le jardin des topiaires (3), accessible directement depuis le château (1), crée, par son dessin géométrique, une transition entre l'espace privé formel et la campagne sauvage foisonnante, matérialisée par le parc (4).
Caché en contrebas d'un haut mur, accessible par un seul petit escalier tout au bout du jardin des topiaires (b), le jardin secret (3)joue le même rôle envers la ville qu'il domine (a).

Très surprenante, la zone repos (5), caché dans un coin du jardin principal par de grands arbres, confère à l'ensemble une étonnante atmosphère simple et familiale.

Vu du château (1), le parc (4) s'annonce, au-delà du jardin principal, par une large allée enherbée bordée de haies qui s'évanouit dans les arbres. Il est espace de liberté: jeux, fraîcheur, promenades et chasse.

Un peu d'histoire....

Les origines de la famille Marescotti remontent à l'époque carolingienne. Mais ils n'arrivent à Vignanello qu'au milieu du 16è siècle, quand Sforza Marescotti épouse Ortensia Farnèse Baglioni qui apporte le domaine dans sa dot.

Photo d'un tableau représentant le plan du jardin prise au château lui-même.
 
....
Au 17è siècle, la famille prend le nom de Ruspoli pour éviter que le nom Vittoria Ruspoli, épouse du 4è comte de Vignanello et unique descendante de sa famille, ne disparaisse.

Entre temps, Ottavia Orsini, fille de Vicino Orsini créateur du Parco dei Mostri à Bomarzo et veuve de Marcantonio Marescotti seigneur des lieux, a d'abord modernisé l'antique château fort construit près d'un ancien couvent bénédictin. Puis, vers 1610, elle en a dessiné le jardin.

Depuis lors, le domaine est toujours resté dans la famille. Il appartient aujourd'hui à Claudia et Giada Ruspoli. Grâce à cette pérennité, les choses ont très peu changé et le dessin du jardin est resté intact. Il est aujourd'hui considéré comme l'un des plus ancien et des plus authentique jardin italien de la Renaissance.

........................................................ ....©www.le jardindesophie.net