Les plantes:
- Aa - Al - B - Ca - Cl - D - E - F - G - H - I - J - - L - M - N - O - P - Q - R - S -T -U - V - W - X - Y - Z
Les jardins:
- alphabétique
- en Belgique
- en France
- en Angleterre.
- aux Pays-Bas
- Italie
Les voyages:
- S E Angleterre.
- N. Pays de Galles
- East Anglia
- Cotswolds
- Autour d'Oxford
- Entre Londres et Northampton
- Entre Bath et Bristol.
La création:
- prairies fleuries
- haies
La bibliothèque:
- le lexique
- livres et liens.
    qui sommes-nous ?page d'accueil
         

   
Veddw House Garden
vu par Sophie en mai 2011

INTRODUCTION ET PLAN
l'escalier
la prairie le potager les massifs gris et pourpre
les tapis d'élyme

Anne Wareham, journaliste horticole, et son mari, Charles Hawes, photographe de jardins, ont amorcé la créaton de ce lieu il y a 20 ans.

Il est adossé au Sud à un petit amphithéâtre de collines et ouvert par le Nord vers les douces prairies du Monmouthshire, aux confins du Pays de Galles. Au centre, la grande allée de circulation et la maison (1) à laquelle elle mène, le partagent en deux.

Veddw: pln du jardin prairie fleurie le potager le massif gris et pourpre les tapis d'élymes la barrière un escalier le jardin sauvage le jardin de cottage le croissant fleuri le bassin aux haies les haies le chemin des hostas les ruines le nouveau jardin le jardin de blé le jardin de graminées

Le côté Nord, plus classique de composition, semble être le plus ancien: les espaces fleuris adoptent un plan orthogonal sage mais approximatif. Sur un terrain relativement plat, on y trouve, juste devant la maison (1), un jardin de cottage (3) foisonnant, prolongé par un verger noyé dans une prairie fleurie (3). Plus à l'Est, l'ancien potager (4) est devenu plus décoratif qu'alimentaire, dominé par les gris et les pourpres exaltés dans le mixed-border (6) qui le prolonge et les tapis d'élymes (6).

Le sud, lui, est réolument moderne et novateur.
De savants jeux de haies déterminent des chambres, tracent des parcours ou des motifs. Leurs hauteurs et leurs formes sont savamment orchestrées pour que jamais la vue dégagée vers le paysage au Nord ou l'autre versant de l'amphithéâtre ne soit obstruée. Les sensations de jouer à cache-cache derrière les haies et d'embrasser l'infini du panaroma se conjuguent étrangement pour le plus grand bonheur du visiteur. La surprise est permanente.

vue d'ensemble du jardin

Du jardin de graminées (17), on voit très bien le jardin sauvage (10) en face, la vallée et vice-versa, mais on ignore tout du chemin des Hostas (13) , du bassin aux haies (15 et 16), du nouveau jardin (15) et plus encore du jardin de blé (16). Surprises et vues d'ensemble s'entremêlent tour à tour.

Les styles et les atmosphères varient d'un lieu à l'autre du jardin. Dans le nouveau jardin (15), les lignes sont épurées, les plantations sobres alors que dans le croissant fleuri (9) et le jardin de devant (2), elles explosent. Mais jamais l'oeil ne se perd. Quelques éléments du décor scellent l'unité du jardin. Les haies ondulantes parcourent en grand ou en petit le jardin Sud comme le jardin de cottage (2). Tout ce qui est en bois (barrière, banc, pergola) est peint en "noir d'orage" (expression d'Erwan Tymen) mais les pierres et le béton sont ocres

A. Wareham et Ch. Hawes signent là un petit grand jardin de 80 ares entourés d'autant de bois. Pour une jardinière qui prétend détester jardiner, la beauté du jardin est à la hauteur de son abnégation.

Pour aller plus loin, je vous conseille, d'abord un livre écrit par A. Wareham, ensuie un autre sur les jardins gallois, dont Veddw, avec des photos de Ch. Hawes.


A. Wareham, The Bad Tempered Gardener, ed. Frances Lincoln, 2011

S. Anderton, Ch. Hawes, Discovering Welsh Gardens, éd. Graffed, 2009

Bonne promenade !

........................................................ ....©www.le jardindesophie.net