Plante précédente

Pyrus salicifolia cv

Quercus salicifolia 'Pendula'

Plante suivante

Quercus. Classer les chênes.


Quercus

fagaceae


Observer les caractères botaniques


Tous les Quercus ont:

- souvent une silhouette à l'architecture imposante et une vie longue.   
Quercus robur
Quercus robur
- des feuilles:
Mais les feuilles d'une même espèce peuvent être très variables d'un sujet à l'autre. Et même sur un seul et même sujet!
  • caduques, persistantes ou marcescentes.
  • accompagnées de stipules caduques.
  • vertes. Celles des chênes Nord-Américains adoptent souvent de splendides couleurs automnales.
- un système reproductif monoïque avec des fleurs
  • mâles pendantes, sans pétales, regroupées en grappes ou en chatons dans la partie inférieure des rameaux.
  • femelles solitaires ou disposées sur un rachis érigé sur la partie supérieure des rameaux.
- des fruits:
  • appelés glands, contenant une seule graine (akènes), verts puis bruns à maturité.
  • mûrs en 6 ou 18 mois après la pollinisation, suivant les espèces
  • enchassés dans une cupule, les couvrant en partie. Cette cupule est en réalité un involucre de bractées.
feuillage automnal des chênes
Quercus petraea
Quercus petraea

Identifier les chênes


Il faut observer:

- les fleurs.
Leur observation est en principe fiable mais peu pratique:
  • la floraison est brève
  • et les fleurs si petites qu'il faut les disséquer pour les observer au microscope.
- les glands.
Plus durables et bien visibles, ils sont plus parlants. Mais il faut parfois attendre 25 ans pour qu'un chêne fructifie!
  • s'ils sont tous au même stade de maturation, la fructification se fait l'année de la floraison.
  • si deux tailles cohabitent, les plus petits sur les jeunes pousses et les plus gros sur les anciennes tiges, ils sont mûrs en deux ans.
- les feuilles.
Encore attachées au rameau, elles donnent de précieux repères. Mais la variabilité des formes chez certaines espèces peut-être très forte.
- les poils foliaires.
Ce sont des indices sûrs. Avec une loupe grossissant 10 à 15 fois, on les observe facilement.

Petite clef pour identifier les quatre chênes les plus fréquents en Europe occidentale tempérée:

le Q. robur, Q. petraea, Q. pyrenaica, Q. pubescens.
Quercus robur
Quercus robur
Quercus robur
Quercus petraea
Quercus robur
Quercus pyrenaica
Quercus robur
Quercus pubescens
D'après J.-F. Clémence, F. Péron, Le Chêne, dans Le Nom de l'arbre, éd. Actes Sud, Arles, 1995.

Une cle de détermination beaucoup plus complète

des espèces de chênes cultivés en Europe occidentale est disponilbe en ligne:

J. de Langhe, Quercus L. (fagaceae). Vegetative Key to species cultivated in western Europe, éd. Ghent University Botanical Garden, 2009-2012